Ventilation mécanique en panne, les solutions

Ventilation mécanique en panne, les solutions

Avez-vous le sentiment depuis quelques jours que l’air de votre maison n’a pas été correctement mis à jour ? Les odeurs de cuisine resteront-elles dans l’air et du brouillard se formera-t-il sur les fenêtres ? Votre système de ventilation est susceptible d’être défectueux. Les dysfonctionnements peuvent souvent trouver des solutions. Découvrez ici les meilleures solutions pour prévenir les problèmes de VMC.

Les pannes sur une ancienne ventilation mécanique

Après avoir découvert le défaut, la première étape consiste ici à vérifier le moteur du système. Son huile est déjà là et il peut simplement rester coincé. Démontez ensuite le moteur (jusqu’à l’arrêt complet) afin de remettre de l’huile fine dans le cercle. Puis, essuyez doucement l’arbre (l’arbre qui reçoit le mouvement de rotation du moteur).

Attention, si vous avez un doute, il vaut mieux faire appel à des professionnels comme heatandsteel.be que de travailler sans connaissances spécialisées, ce qui rendra le moteur totalement inefficace. N’hésitez pas à demander un devis et à comparer les devis. Dans ce cas, un moteur trop ancien peut ne pas être réparable et doit être remplacé.

Les pannes électriques

L’inspection électrique d’une ventilation mécanique n’est pas à la portée de tous. Seuls les professionnels peuvent détecter les défauts sans risque. Si le moteur fonctionne manuellement (après l’arrêt complet de l’alimentation électrique) mais ne fonctionne pas lorsqu’il est sous tension, il peut ne plus l’être. Afin de vérifier cela, veuillez effectuer un test électrique avec une ampoule 230V faible.

S’il n’y a pas de courant, vous devez vérifier les fusibles du panneau électrique, ces fusibles peuvent simplement être grillés. Si la cause de la panne ne vient pas de cela, il se peut que la qualité de la connexion se soit détériorée ou que le condensateur ait un problème. De cette manière, l’intervention de professionnels devient inévitable.

Les problèmes d’encrassage

L’utilisation de VMC peut entraîner une accumulation de poussière dans ses conduits et ses moteurs, ce qui peut être la cause d’une défaillance du système.

L’accumulation de graisse et de poussière restreindra gravement la circulation de l’air.

Ils peuvent également provoquer une détérioration rapide du moteur du ventilateur, entraînant ainsi son arrêt permanent.

Par conséquent, afin de prolonger la durée de vie du CMV, il est recommandé :

  • Nettoyez les orifices d’admission et d’échappement d’air tous les trois mois.
  • Nettoyez le conduit d’air et le ventilateur tous les 6 mois.
  • L’installation est vérifiée par un professionnel tous les deux ans.

Dans l’ensemble, le VMC est un élément essentiel dans une maison ou un appartement, il doit donc être entretenu régulièrement et porter une attention particulière à son bon état de fonctionnement. En plus de contrôler le niveau d’humidité de la maison, cela est également lié à la santé des utilisateurs de la maison. En cas de dysfonctionnement, veuillez agir rapidement et demander à des professionnels de déterminer le dysfonctionnement et de le réparer. Pour éviter cette situation, veuillez envisager une maintenance complète du système tous les 2 à 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *