Laquelle choisir entre installation électrique apparente et encastrée ?

Laquelle choisir entre installation électrique apparente et encastrée ?

Réaliser soi-même l’installation électrique de sa maison offre de la satisfaction. Cependant, cette mission peut poser des choix devant lesquels vous pourrez avoir du mal à décider. C’est notamment le cas pour la présentation des fils. Vous aurez à trancher entre les câblages apparents et les alimentations encastrées.

Une installation apparente reste simple et pratique

Le principal avantage d’une installation électrique apparente serait l’accessibilité. Le branchement peut être modifié à volonté. Les fils pourront accueillir des dérivations librement. En cas de réparation, la tâche reste beaucoup plus facile. De plus, les goulottes sont disponibles sur le marché. Ces accessoires cachent l’ensemble du réseau. Ces pièces en PVC ou en plastique de couleur neutre préservent les câbles des enfants ou des insectes. Ce qui constitue un point positif pour la sécurité des occupants de la maison. Il s’agit aussi d’un avantage esthétique indéniable. La discrétion est au rendez-vous puisque les caches sont disposées de manière à ne pas attirer le regard. Ils peuvent être peints en cas de besoin de camouflage.

Un réseau électrique partiellement encastrée reste plus esthétique

L’installation électrique encastrée demande un peu plus d’anticipation. Le passage pour les fils est à prévoir pendant la construction. Il faut mettre en place des tuyaux destinés à cet effet au moment de couler le béton pour les dalles ou pendant la pose d’un revêtement mural et du plafond. Au final, le branchement électrique reste très discret. Les prises, les lampes ou les interrupteurs sont les seuls endroits où les équipements semblent apparaître par magie. À la différence des fils libres, le câblage enfoui ne présente jamais un souci esthétique. Il ne « pendouille » pas comme lorsque les attaches sont défectueuses. Majoritairement encastré dans la maçonnerie, le branchement offre une sécurité optimale. Le risque d’électrocution est mineur.

Quelques bonnes raisons de cacher les fils électriques

Bien qu’ils fassent l’objet d’efforts de la part de leur fabricant, les goulots sont loin d’être esthétiques. Ces accessoires pour cacher les fils électriques apparents cassent le charme d’un plafond en plâtre. Le plastique ou le PVC gâche tout le cachet d’un ouvrage avec des moulures et des motifs. De plus, ce dispositif contraste avec un luxueux lustre ou lampadaire haut de gamme signé par un créatif. Ils ne s’adaptent pas non plus aux éclairages contemporains tels que les spots encastrés. Par ailleurs, le risque d’avoir un court-circuit ou une coupure est réel puisque les cafards et les autres insectes trouvent un malin plaisir à grignoter les fils électriques.

D’autres motifs pour oublier une installation encastrée

La pose d’un branchement électrique encastré représente tout un chantier si le nécessaire n’a pas été fait pendant les gros œuvres. En effet, il faudra faire une saignée pour réussir à cacher le câblage. Cela signifie qu’il faut casser le béton, le plâtre ou les revêtements muraux pour ensuite les remettre dans leur état initial. Souvent, une nuance sur la couleur permet de reconnaître les endroits sous lesquels le fil d’alimentation passe. De toutes les manières, il serait préférable de faire appel à un expert en la matière. Un électricien à Eghien et Ath devrait vous aider à réussir dans cette mission assez complexe inaccessible aux bricoleurs et aux installateurs amateurs. Pensez-y.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *